Résultats de la recherche

 
Résultat 1 à 10 de 25 résultats
  • Procédure - Chapitre 4 - Recouvrement de l’impôt - E. Droits du Trésor - 1. Droits du Trésor à l’égard du contribuable redevable - R 815
    R 815 Saisie conservatoire Le receveur peut saisir conservatoirement, sans autorisation préalable (Cours administratif – Recouvrement, n° 691), les meubles, immeubles, bateaux et créances du contribuable redevable en vue de garantir le recouvrement de sa dette fiscale enrôlée. La possibilité de procéder par voie de saisie conservatoire est subordonnée à la condition qu’il y ait urgence (art. 1413 C. jud.) et que la créance pour laquelle la saisie est pratiquée soit certaine, exigible et...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 5 - Contentieux fiscal - R 900
    R 900 Le contentieux fiscal qui découle du désaccord marqué par un contribuable sur la cotisation établie à son nom par l’administration commence par une première phase administrative (R 905) suivie, dans certains cas, d’une phase judiciaire (R 1040).
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 5 - Contentieux fiscal - A. Recours administratifs - R 905
    R 905 Les recours administratifs sont introduits auprès du directeur des contributions directes. Ils sont de deux ordres : la réclamation (R 910) et le dégrèvement d’office (R 960). Ils constituent un préalable nécessaire à toute action en justice contre l’administration (R 1025). Précision Le ministre des Finances ou son délégué peut, par une seule décision motivée, rejeter l’ensemble des recours administratifs fondés exclusivement sur un grief tiré d’une disposition du CIR lorsque...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 5 - Contentieux fiscal - B. Recours judiciaires - R 1040
    R 1040 Principes Un contribuable, en désaccord avec l’administration fiscale sur l’application de la loi d’impôt, peut porter l’affaire devant le Tribunal de première instance. Lorsque le Tribunal a rendu son jugement, le contribuable et l’État peuvent interjeter appel de cette décision et disposent ensuite de la possibilité d’introduire un pourvoi en cassation contre l’arrêt d’appel.La phase judiciaire du contentieux fiscal obéit aux règles de droit commun (C. jud.), sous réserve...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 6 - Sanctions - A. Principe « una via » - R 1200
    R 1200 Généralités Principe Ce principe implique le traitement des dossiers de fraude soit par voie administrative, soit par voie judiciaire (application du principe « non bis in idem » en fiscalité), le but étant que les dossiers de fraude grave soient traités par le pouvoir judiciaire, l’administration devant alors s’abstenir d’actions complémentaires, afin que l’utilisation parallèles de moyens publics soit évitée (circ. AFER 9/2012, 23.10.2012).Précisions a. Le principe « una via »...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 6 - Sanctions - B. Sanctions administratives - 1. Accroissements d’impôt - R 1250
    R 1250 En l’absence de déclaration, en cas de déclaration tardive ou en cas de déclaration incomplète ou inexacte, l’administration peut établir un accroissement d’impôt, allant de 10 % à 200 %. L’accroissement se calcule, en cas : d’absence de déclaration ou de déclaration tardive : sur la totalité de l’impôt dû ;de déclaration irrégulière : sur l’impôt se rapportant aux revenus non déclarés ;de déclaration valable mais modifiée : sur l’impôt correspondant aux...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 6 - Sanctions - C. Sanctions pénales - 1. Infractions donnant lieu à des sanctions pénales - R 1300
    R 1300 Certaines infractions commises en matière fiscale sont passibles de sanctions pénales. Elles sont reprises dans le tableau ci-après.INFRACTIONS PASSIBLES DE SANCTIONS PÉNALESInfraction PeineRéférenceInfraction aux dispositions du CIR commise dans une intention frauduleuse Emprisonnement de huit jours à deux ans et/ou amende de 250 € à 500 000 € (sans préjudice des sanctions administratives)art. 449, al. 1 CIRInfraction aux dispositions du CIR commise dans le cadre de la fraude...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 1 - Déclaration - 1. Obligation de déclaration - a. Impôt des personnes physiques - R 5
    R 5 Principe Les contribuables soumis à l’impôt des personnes physiques doivent déposer chaque année leur déclaration à l’administration des contributions directes.La déclaration peut aussi être introduite par un mandataire, qui doit alors justifier du mandat général en vertu duquel il agit (art. 305, al. 5 CIR). Précisions a. Les couples mariés ou cohabitants légaux ne doivent en principe introduire qu’une seule déclaration. b. Si le contribuable est décédé, sa déclaration doit être...
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 1 - Déclaration - 2. Forme de la déclaration - a. Impôt des personnes physiques - R 20
    R 20 Mode de dépôt Le contribuable peut librement choisir de déposer sa déclaration sous forme électronique ou en version papier.
    Cliquez ici
  • Procédure - Chapitre 1 - Déclaration - 3. Délai d’introduction - a. Impôt des personnes physiques - R 80
    R 80 Principe Le délai d’introduction varie selon qu’il s’agit d’une déclaration papier ou électronique, et en fonction du recours ou non à un mandataire. Pour l’exercice d’imposition 2019, les dates limites suivantes sont d’application (avis www.finances.be) : le 28 juin pour les déclarations papier ;le 11 juillet pour celles déposées via Tax-on-web ;le 24 octobre pour les déclarations introduites par un mandataire (finalement prolongé jusqu’au 12 novembre).Une déclaration...
    Cliquez ici
 
Résultat 1 à 10 de 25 résultats