Résultats de la recherche

 
Résultat 1 à 10 de 13 résultats
  • Outils - Rémunération supplémentaire ou dividende - année de revenus 2019
    Le taux général du Pr.M. sur les dividendes est passé à 30 % depuis le 1er janvier 2017. Dans certaines circonstances, vous pouvez cependant bénéficier d'un taux réduit. Quand retirer une somme supplémentaire de votre société sous forme de dividende est-il encore plus avantageux que le faire sous la forme d'un supplément de rémunération ?Cet outil de calcul est basé sur un budget destiné à un versement supplémentaire, au sein de votre société. Faut-il le sortir sous forme de rémunération...
    Cliquez ici
  • Outils - Rémunération supplémentaire ou dividende - année de revenus 2018
    Le taux général du Pr.M. sur les dividendes est passé à 30% depuis le 1er janvier 2017. Dans certaines circonstances, vous pouvez cependant bénéficier d'un taux réduit. Quand retirer une somme supplémentaire de votre société sous forme de dividende est-il encore plus avantageux que le faire sous la forme d'un supplément de rémunération?Cet outil de calcul est basé sur un budget destiné à un versement supplémentaire, au sein de votre société. Faut-il le sortir sous forme de rémunération ou...
    Cliquez ici
  • Outils - Quel Pr M payez-vous sur vos dividendes ? - année de revenus 2018 ou plus tard
    Ces dernières années, les taux du précompte mobilier (Pr.M.) ont été modifiés plusieurs fois. Il est devenu extrêmement difficile de déterminer le taux du Pr.M. qui sera dû sur le dividende versé par votre société, entre autres suite à l'introduction de la réserve de liquidation. En fonction du délai d'attente, les taux varient en effet fortement. De plus, à côté du taux de base de 30% pour les dividendes, il existe également des taux réduits de 20% et de 15%, ce qui complique encore les...
    Cliquez ici
  • Outils - Réduction de capital depuis le 1er janvier 2018
    Depuis le 1er janvier 2018, vous n'êtes plus entièrement libre d'imputer les versements provenant des fonds propres sur le capital libéré, afin d'échapper au précompte mobilier. Pour des raisons fiscales, les réductions de capital sont désormais imputées proportionnellement sur le capital fiscalement libéré et les réserves distribuables. Dans la mesure où elles sont imputées sur ces réserves, un précompte mobilier est dû. Épargnez-vous davantage de difficultés en évitant les différences...
    Cliquez ici
  • Outils - Investir un excédent de cash en société
    Si votre société dispose d'une somme importante dont elle n'a pas besoin pendant quelques semaines ou quelques mois, il peut être intéressant d'investir cet excédent de cash pour une courte période. Il existe en effet des investissements particuliers, à court terme, qui offrent un rendement supérieur à celui d'un compte à vue ordinaire. Avec cet outil, vous pourrez calculer et comparer les rendements nets de deux investissements.
    Cliquez ici
  • Outils - Rémunération supplémentaire après la réforme de l'ISoc
    La réforme de l'impôt des sociétés augmente le montant de la rémunération minimum qui doit être octroyée à au moins un administrateur-personne physique, qui passe de € 36.000 à € 45.000. De plus, seules les sociétés PME (art. 15 § 1-6 du code des sociétés) pourront encore bénéficier du taux réduit d'imposition, à condition, entre autres, de respecter cette condition de rémunération minimum. Faute de rémunération suffisante, la société PME perdra donc le bénéfice du taux réduit....
    Cliquez ici
  • Outils - Investir via votre société d'un point de vue fiscal
    Investir via votre société n'est, fiscalement, pas comparable à un investissement sur le plan privé. Mais il existe aussi, pour votre société, à côté des investissements "classiques", des produits adaptés aux règles fiscales spécifiques aux sociétés. À partir de l'exercice d'imposition 2019, lorsqu'il est lié à une période d'imposition débutant au plus tôt le 1er janvier 2018, l'exonération fiscale des plus-values sur actions réalisées est soumise au respect des conditions RDT. C'est ce...
    Cliquez ici
  • Outils - Optimisation des intérêts que vous verse votre société - année de revenus 2018
    Demander à votre société un intérêt pour un prêt que vous lui avez consenti ou une créance que vous avez sur elle et qu'elle a actée à votre compte courant, c'est bien plus intéressant, sur le plan fiscal, que d'en retirer p.ex. une rémunération. Mais il y a des règles à suivre pour éviter que ces intérêts ne soient requalifiés en dividendes et imposés comme tels. Cet outil vous permettra de calculer le montant et le taux optimal, en tenant compte des règles applicables à partir de l'exercice...
    Cliquez ici
  • Outils - Rémunération supplémentaire ou dividende - année de revenus 2017
    Le taux général du Pr.M. sur les dividendes est passé à 30 % depuis le 1er janvier 2017. Dans certaines circonstances, vous pouvez cependant bénéficier d'un taux réduit. Quand retirer une somme supplémentaire de votre société sous forme de dividende est-il encore plus avantageux que le faire sous la forme d'un supplément de rémunération ? Cet outil de calcul est basé sur un budget destiné à un versement supplémentaire, au sein de votre société. Faut-il le sortir sous forme de rémunération...
    Cliquez ici
  • Outils - Quel Pr M payez-vous sur vos dividendes ? - année de revenus 2017
    Ces dernières années, les taux du précompte mobilier (Pr.M.) ont été modifiés plusieurs fois. Il est devenu extrêmement difficile de déterminer le taux du Pr.M. qui sera dû sur le dividende versé par votre société, entre autres suite à l'introduction de la réserve de liquidation. En fonction du délai d'attente, les taux varient en effet fortement. De plus, à côté du taux de base de 30% pour les dividendes, il existe également des taux réduits de 20% et de 15%, ce qui complique encore les...
    Cliquez ici
 
Résultat 1 à 10 de 13 résultats